jeudi 7 juin 2018

Eliza et ses monstres

Dans la vie de tous les jours, Eliza Mirk est une fi lle timide, intelligente, un peu étrange et... qui n'a pas d'amis.
Dans sa vie en ligne, Eliza est LadyConstellation, créatrice anonyme de La Mer infernale, un webcomic extrêmement populaire.
Avec des millions de followers et de fans à travers le monde, son alter ego est une véritable star.
Mais Eliza ne peut s'imaginer aimer le monde réel plus qu'elle n'aime sa communauté numérique.
Puis, un jour, Wallace Warland arrive dans son lycée et Eliza va vite se demander si la vie ne mérite pas d'être vécue hors ligne...

Une histoire moderne et captivante
Des personnages très attachants et bien construits
Les échanges via les réseaux sociaux
L'univers de la Mer Infernale
La plume de l'auteure est fluide et contemporaine
Rien non plus de vraiment marquant

Après une petite absence pour cause de déménagement, me voici de retour avec le dernier roman de Francesca Zappia dont on a beaucoup parlé en début d'année. Je n'avais pas lu Je t'ai rêvé car le sujet ne m'interpelait pas vraiment mais j'avais très hâte de lire celui-ci !


"LadyConstellation est une déesse qui crée les courants de son propre monde. Eliza n'est qu'un petit poisson emporté par ces mêmes courants, incapable même de voir où ils mènent." - Eliza

-- Il y a des monstres dans la mer --

Nous suivons ici l'histoire d'Eliza Mirk, jeune fille de 17 ans qui tente, tant bien que mal, de terminer le lycée et de rentrer à la Fac. Le jour, aux yeux de tous, Eliza est une jeune fille terne, introvertie, discrète, elle est passée maître dans l'art de passer inaperçu. Le soir et pendant son temps libre, Eliza est LadyConstellation, la créatrice d'une bande dessinée online - La Mer Infernale - qui compte des millions de lecteurs, une véritable célébrité du net. Nous allons donc suivre la vie de la jeune fille pendant quelques mois, la découvrir, la voir évoluer tout en abordant des sujets de société contemporains sérieux qui sont très bien développés. Je préfère ne pas en dire trop sur l'histoire car il ne se passe pas non plus beaucoup de choses donc je ne veux rien en spoiler. J'ai vraiment passé un excellent moment de lecture, ce roman m'a beaucoup fait penser à Nos âmes jumelles, de Samantha Bailly mais en un peu plus approfondi, notamment au niveau de l'aspect de la création, de l'art. L'auteure a vraiment bien développé et décrit la réelle passion qu'Eliza voue à sa bande-dessinée et on ne peut que s'attacher à la jeune fille. Rien ne m'aura vraiment remué, surprise, rien de follement original mais le récit sait nous captiver du début à la fin et est parfaitement ancré dans notre époque.

"Elle a dessiné tellement de monstres qu'elle en est devenue un elle-même." - Eliza

☆  ☆  ☆  ☆  ☆
 
En résumé,une histoire très contemporaine et touchante qui saura parler aux générations actuelles. Je dois dire que j'aurais vraiment très envie de lire la bande-dessinée dont il est question dans le roman !







Et vous, avez-vous lu ce livre ou pensez-vous le lire ? L'avez-vous aimé ?
N'hésitez pas à partager votre avis en commentaire

mercredi 11 avril 2018

Le Dernier Royaume - tome 5 : L'ouragan de cristal


Magnus et Cléo devront tester la force de leur amour face au retour du terrible roi du sang qui se prétend un homme changé, en quête de rédemption.
Lucia : enceinte de l’enfant d’une Sentinelle, elle a échappé aux griffes du terrible dieu du Feu. Alors que la magie qui l’habite s’éteint progressivement, elle est prête à tout pour accomplir la prophétie qui assurera la survie de son enfant, quitte à le payer de sa vie.
Amara : celle qui a pris le trône de Mytica de force se retrouve dans l’incapacité de déchaîner le pouvoir aquatique du cristal qu’elle a volé. Sans cette magie, la gloire et la vengeance restent hors de portée pour elle.
Jonas : de retour à Mytica, le rebelle souhaite renverser Amara, mais le destin le pousse sur le chemin de la belle princesse Lucia et il la rejoint dans une périlleuse aventure.
Et quelles sont les ténèbres relâchées par le Prince Ashur lorsqu’il s’est si impudemment joué de la mort, et qui en paiera le prix ?

L'univers riche et bien construit
Les personnages sont tous bien développés et attachants
L'alternance de points de vue
L'intrigue est toujours aussi addictive et bien rythmée
De l'action, des rebondissements, de l'émotion
Ce n'est vraiment pas sûr que le tome 6 soit traduit

Le Dernier Royaume est une saga Fantasy Young Adult que j'aime énormément. Tout est réuni pour passer un bon moment : un univers riche, bien construit, des personnages très forts, attachants, qui évoluent au fil des évènements, de l'action, des rebondissements, de l'émotion, de la magie, bref, un cocktail détonnant.


"L'amour est synonyme de souffrance et de mort. C'est une calamité capable de priver un homme de tout pouvoir." - Gaius

-- La fin approche --

S'agissant ici d'un tome 5, je serai très brève. Le Dernier Royaume est une saga Fantasy très accessible qui nous fait suivre divers personnages dans le monde de Mytica. Véritable Game of Thrones version Young Adult, on suit principalement Cléo, Magnus, Lucia et Jonas ainsi que de nouveaux personnages au fil des tomes que je vous laisse découvrir. Cette alternance de points de vue est pour moi la force principale de la série car, comme dans les romans de George R.R. Martin, ils permettent d'avoir un aperçu global de l'intrigue, des enjeux politiques, des relations entre les personnages et donnent un rythme haletant, dynamique et très addictif à l'histoire. J'ai une nouvelle fois passé un excellent moment de lecture avec ce tome qui s'est fait attendre pendant 2 ans ! L'intrigue de fond continue de se mettre en place, les personnages évoluent, s'approfondissent encore d'avantage, l'auteure ne les ménage en aucune façon et on ne peut que s'attacher à eux. Action, rebondissements, émotion, une fois encore Morgan Rhodes réussit un rythme parfait, on ne s'ennuie à aucun moment et les pages défilent à toute vitesse. Mon personnage coup de cœur est et restera Magnus jusqu'à la fin mais ils ont tous un quelque chose qu'on aime ou qu'on déteste! J'ai d'ailleurs beaucoup aimé en apprendre plus sur Gaius et on découvre des facettes de sa personnalité insoupçonnées. Michel Lafon annonce ce tome comme le dénouement de la série, hors il n'en est rien puisque le 6ème et dernier tome est sorti il y a 2 mois en VO. Au vu du cliffhanger de malade sur lequel nous laisse l'auteure, je pense ne pas attendre que Michel Lafon se décide à acheter les droits et je lirai donc la fin en VO !

"Je me demande souvent combien d'entre nous ont réellement la chance de pouvoir choisir leur avenir, ou si le destin est déjà décidé d'avance et que toute notion de contrôle n'est en fait qu'une illusion." - Lucia

☆  ☆  ☆  ☆  ☆
 
En résumé, un tome 5 encore une fois excellent, bourré d'action, de rebondissements, d'émotion, les personnages évoluent et l'intrigue de fond approche de son dénouement final ! On dévore les pages à toute allure tant on veut savoir le fin mot de l'histoire. La fin a été une torture et je pense lire le dernier tome très prochainement !
 

http://bunnyem.blogspot.ca/2016/01/le-dernier-royaume-tome-1-les-cendres.htmlhttp://bunnyem.blogspot.ca/2016/08/le-dernier-royaume-tome-2-le-roi-du-sang.htmlhttp://bunnyem.blogspot.ca/2017/05/le-dernier-royaume-tome-3-le-ralliement.html

Et vous, avez-vous lu ce livre ou pensez-vous le lire ? L'avez-vous aimé ?
N'hésitez pas à partager votre avis en commentaire
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...